Chromatographie


       La chromatographie est une technique chimique qui permet de séparer et d'identifier les différentes molécules d'un échantillon. Elle est d'une très grande utilité pour la police scientifique. Elle vise à déterminer la composition des substances présentes sur la scène d'un crime. Ce peut être des poudres, des liquides,des gaz, des drogues... .

Dans le cas du meurtre d'Annie Chapman, les enquêteurs vont par exemple analyser un morceau de tablier de cuir retrouvé à proximité du corps. Ils trouveront peut-être un produit particulier, de l'ADN du criminel... .

 

       Il existe de nombreux types de chromatographie. Les plus courantes sont :

  • La chromatograhie en phase gazeuse
  • La chromatographie en phase liquide
  • La chromatographie en phase supercritique

 

 

      Le principe général d'une chromatographie telle que celle en phase liquide sur papier est la suivante :

   1. Introduire des solvants appelés éluant ou phase mobile dans une cuve à chromatogramme.

   2. Fermer la cuve avesc un verre de montre pour la saturer avec des vapeurs de solvant.

   3. Réaliser des dépôts ponctuels des produits à analyser sur le papier de chromatographie (appelé phase fixe)

   4. Mettre la phase fixe à tremper dans l'éluant.

          Les dépôts ne doivent pas  être immergés dans l'éluant.

   5. L'éluant monte par capillarité à la surface de la phase fixe. On dit que l'éluant migre. C'est l'élution.

   6. Pendant l'élution, les espèces chimiques sont séparées et entraînées à des vitesses différentes par l'éluant. Plus une espèce chimique est soluble dans l'éluant, plus elle est entraînée rapidement vers le haut. On peut ainsi séparer les différents constituants. Les diverses molécules se déposent sur le papier en montrant leur présence par des taches.

 

    Schéma d'une chromatographie en phaseliquide sur papier : 

                                                 Le résultat obtenu est un chromatogramme :                                               

 

  

                             

 

        Par comparaison avec d'autres analyses réalisées dans les mêmes conditions avec des substances connues ; on déterminera les molécules présentes. Les substances sont identifiées en calculant une valeur appelée Rapport frontal (symbolisée Rf), notée dans des tables. Rf est déterminée ainsi :

                                Rf = distance parcourue par l'échantillon/Distance parcourue par l'éluant                              


      La chromatographie sur papier peut aussi être une technique micropréparartive. On découpe des ronds de papier où les produits se sont déposés (taches). En les dissolvant ensuite, on récupère les molécules à analyser.

 

       Les types de chromatographie existants dépendent des catégories de :

             * phase mobile utilisée : gazeuse, liquide, supercritique

             * phase fixe (support) : papier, gélatine, silice....

 

       La chromatographie en phase supercritique mélange des fluides sous condition de température et de pression très particulières. C'est une technique hybride entre les chromatographies en phase gazeuse et en phase liquide. Elle est de conception récente. Elle permet d'identifier un plus large éventail de composés. Celle-ci sera plus adaptée pour analyser le tablier de cuir relevé près d'Annie Chapman.

 Revenir à la page: "I-Recherches, prélèvements et analyses des indices."

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×